Le ministère de la Justice a approuvé un projet de loi sur la « loyauté culturelle » proposée par la ministre de la Culture Miri Regev, qui interdirait le financement des institutions considérées comme déloyales à l’Etat, a annoncé le site d’informations Walla.

La législation, un amendement à la loi sur le budget, autorise le ministère à retirer des financements de toute organisation culturelle qui rejette l’Etat d’Israël comme un état démocratique et juif, défend le racisme et la violence, soutient une lutte armée ou des actes de terrorisme contre l’Etat, marque la journée de l’indépendance comme un jour de deuil ou détruit les symboles de l’Etat.