Le Koweït aurait nié que son ministre des Affaires étrangères ait rencontré la ministre israélienne de la Justice, Tzipi Livni, ainsi que plusieurs autres ministres arabes, lors d’une soirée informelle à New York en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.

Le site israélien Walla a rapporté samedi que Livni, ancienne ministre des Affaires étrangères, avait assisté à un dîner à New York la semaine dernière avec des ministres étrangers et des hauts fonctionnaires d’un certain nombre de pays arabes, parmi lesquels certains n’ont pas de relations diplomatiques avec Israël.

Toutefois, un responsable du ministère des Affaires étrangères du Koweït a déclaré que « ce rapport était sans fondement » selon le site turc Haberler, déniant le fait que Cheikh Khaled al-Sabah ait assisté à un tel dîner.

Un autre responsable koweïtien, Ahmed al-Sadoun, ancien président de l’Assemblée nationale koweïtienne, a écrit sur Twitter en réponse au rapport que son gouvernement « devait préciser si le ministre des Affaires étrangères avait assisté à une telle réunion » car « l’entité sioniste [Israël] est un Etat ennemi avec lequel le Koweït n’a pas de relations, » selon une traduction fournie par Haberler.

Le bureau de Livni n’a livré aucun commentaire sur le rapport.