L’agence d’espionnage israélienne du Mossad a lancé une campagne de recrutement pour trouver un agent de terrain. Les qualités requises sont l’optimisme, la spontanéité et le sens de l’humour.

Et ce n’est pas une blague.

Le site de l’agence a récemment posté une annonce expliquant qu’elle était en quête d’un agent d’opération au sein d’une « unité de collecte de renseignement » pour « un travail dynamique et stimulant à l’avant-garde des opérations ».

La liste des qualités requises commence par presque toutes les capacités exigées pour une personnalité oeuvrant dans le monde obscur quoique exotique de l’espionnage international : Les candidats doivent aimer le travail d’équipe, être en mesure de gérer les situations de stress et d’incertitude, posséder des compétences sociales et souhaiter voyager à l’étranger.

En somme, des qualités normales pour des espions.

Mais l’annonce détaille ensuite les talents plus particuliers recherchés par l’agence.

Parler des langues étrangères et avoir des connaissances en technologie sont des « avantages ». En revanche, l’optimisme, le sens de l’humour et la spontanéité sont catalogués comme des « avantages significatifs ».

L’annonce ne fait aucune allusion à l’espièglerie que réserve le Mossad à ses candidats.

Le sceau du Mossad "Quand la prudence fait défaut le peuple tombe, le salut est dans le grand nombre des conseillers." Proverbes 11:14 (Crédit : Wikicommons)

Le sceau du Mossad « Quand la prudence fait défaut le peuple tombe, le salut est dans le grand nombre des conseillers. » Proverbes 11:14 (Crédit : Wikicommons)

Une autre annonce sur le site – également pour un poste d’opération – recherche quelqu’un doté de capacités de créativité, ouvert à l’apprentissage, ouvert à un des horaires irréguliers, avec des compétences en langues étrangères, en création de plans complexes et, bizarrement, avec une « bonne intelligence émotionnelle ».”

Selon le journal israélien Yedioth Ahronoth, qui a fait part de ces offres d’emploi mercredi, le Mossad a déjà dans le passé lancé des appels déconcertants pour recruter de nouveaux agents – cherchant notamment un artisan en travail du cuir, un comptable pour un poste qui comprenait un « travail de terrain inhabituel » et un spécialiste en charpenterie.