Le pape a écrit la prière du Seigneur en espagnol sur une note qu’il a laissée entre les vieilles pierres du mur Occidental lors de sa visite à Jérusalem plus tôt cette semaine.

La Fondation du patrimoine du mur Occidental a publié le contenu de sa note manuscrite jeudi.

La lettre, qui a été retirée du mur est la version espagnole du Notre Père, une prière chrétienne principale.
« Padre nuestro que estás en el Cielo.

Notre Père
Qui es aux Cieux
Que Ton Nom soit sanctifié
Que Ton Règne vienne
Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour
Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux
Qui nous ont offensés
Et ne nous soumets pas à la tentation
Mais délivre-nous du mal
Car c’est à Toi qu’appartiennent : le Règne, la Puissance et la Gloire
Pour les siècles des siècles » a écrit le pape de son écriture cursive en espagnol sur du papier à l’en-tête papal. Elle était signée François.

Le pape a placé la note dans le mur lors de sa visite à Jérusalem lundi. La coutume de mettre des supplications écrites à Dieu entre les pierres du mur Occidental remonte à plusieurs siècles.

Le pape est arrivé dimanche en Israël dans le cadre d’une brève visite en Jordanie, les territoires palestiniens et en Israël.

François a visité les sites religieux à Jérusalem et Bethléem, a fait un arrêt à la barrière de sécurité en Cisjordanie. Il a effectué une visite du mémorial de Yad Vashem, à la tombe de Theodor Herzl et sur un mémorial des victimes du terrorisme.

Il a rencontré des dirigeants politiques et a invité le président israélien Shimon Peres et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à prier avec lui au Vatican le 8 juin.