Le Mouvement israélien pour le judaïsme progressiste a réclamé jeudi le renvoi de la vice-ministre israélienne des Affaires Étrangères après qu’elle a affirmé que les Juifs américains ont du mal à comprendre le Moyen-Orient parce qu’ils mènent des vies confortables et n’effectuent pas de service militaire.

« Elle continue d’abuser de son rôle, et dans ses commentaires, elle exacerbe la crise entre Israël et les Juifs américains », a indiqué le mouvement dans un communiqué.

S’exprimant mercredi sur i24, une chaine d’information anglophone basée en Israël, Hotovely a abordé les tensions croissantes entre Israël et les Juifs américains, y compris les restrictions sur la prière non-orthodoxe au mur Occidental et sur la politique mené par le gouvernement israélien concernant les Palestiniens.

Au cours de l’interview, Hotovely a dépeint les Juifs américains comme étant exempts des sacrifices consentis par d’autres Américains, et comme étant étrangers aux menaces qui régissent la vie en Israël.

« L’autre problème n’est pas de comprendre la complexité de la région », a-t-elle précisé.

« Les gens qui n’envoient jamais leurs enfants se battre pour leur pays, la plupart des Juifs n’ont pas d’enfants qui sont des soldats, qui sont des Marines, qui vont en Afghanistan ou en Irak. La plupart d’entre eux ont des vies assez confortables. Ils ne savent pas ce que ça fait d’être attaqués par des roquettes, et je pense que cela est en partie dû à ce que vit Israël quotidiennement. »