Le pape François a reçu lundi pour la deuxième fois en un an le roi de Jordanie Abdallah II, à un peu plus d’un mois et demi de sa visite prévue à Amman, a annoncé le Saint-Siège.

Le souverain hachémite a été reçu à la résidence Sainte-Marthe, où réside le chef de l’Eglise. Il avait déjà rendu visite en août dernier au pape argentin.

Cette deuxième visite atteste de la relation chaleureuse existant entre la famille royale jordanienne et le Vatican, particulièrement entre le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et le prince Hassan de Jordanie, très engagé depuis des années sur ce thème.

« La visite a naturellement eu lieu dans le contexte du prochain voyage du pape François en Terre Sainte », indique un communiqué du Vatican qui réitère la disponibilité du roi jordanien à « coopérer en faveur de la paix et du dialogue interreligieux ».

Le premier voyage du pape François en Terre Sainte aura lieu du 24 au 26 mai. Il ira en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Le pape doit arriver le samedi 24 mai à Amman. Après une visite de courtoisie à la famille royale jordanienne et une rencontre avec les autorités politiques, François célèbrera une messe au stade et se rendra sur le site de Bethany, où, d’après la tradition évangélique, Jésus a été baptisé dans les eaux du Jourdain par son cousin Jean-Baptiste.

Dans la foulée, le pape rencontrera des réfugiés syriens et de jeunes handicapés dans l’église latine de Bethany.

Le lendemain, le pape quittera tôt la Jordanie en hélicoptère pour Bethléem.