Le pape François a invité mercredi les catholiques à ne pas « papoter » après la messe du dimanche, conseillant à ceux qui ne viennent pas y chercher « la miséricorde de Dieu » de s’abstenir d’y aller.

Au cours de l’audience générale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre, le pape, concret comme toujours, a improvisé dans sa catéchèse sur « le grand nombre de difficultés sociales » et les intempéries qui « ont causé des dégâts dans des quartiers entiers de Rome » : « quand je vais à la messe, comment je vis cela ? », a-t-il demandé aux milliers de fidèles, critiquant une attitude « indifférente » de certains catholiques envers les malheurs des autres.

« Peut-être suis-je occupé à papoter : ‘tu as vu comment elle est habillée celle-là! Comment il est vêtu celui-là !’ Parfois on fait cela après la messe, et on ne doit pas le faire », a-t-il tranché.

La messe, avec en son centre le sacrement de l’eucharistie, est-elle « seulement un moment de fête, une tradition bien solide, une occasion de se retrouver et de se sentir bien, ou est-ce quelque chose de plus ? », a encore demandé le pape.

Celui qui va à la messe, a-t-il poursuivi, ne doit pas y aller « parce qu’il se croit ou veut apparaître meilleur que les autres, mais parce qu’il reconnaît qu’il a toujours besoin d’être accueilli et régénéré par la miséricorde de Dieu ».

« Si l’un de nous ne pense pas avoir besoin de la miséricorde de Dieu, s’il ne se considère pas comme un pécheur, mieux vaut qu’il n’aille pas à la messe », s’est-il exclamé.