Le père du chanteur Eyal Golan a été condamné mercredi à deux ans de prison après avoir été reconnu coupable de s’être procuré des mineures à des fins de prostitution, entre autres infractions.

Daniel Biton, qui a également été condamné par le tribunal de Tel-Aviv pour des accusations d’entrave à la justice et de destruction de preuves, commencera à purger sa peine le 14 juin.

En plus sa peine de prison, il devra payer 50 000 shekels (environ 11 500 euros) de dédomagement à chacune des trois plaignantes dans l’affaire.

Selon l’acte d’accusation , Biton a systématiquement organisé des rencontres entre son fils, le chanteur Eyal Golan, et des jeunes filles fans de lui entre 15 et 20 ans lors d’événements où Golan se produisait, y compris les programmes de télé-réalité « Eyal Golan vous appelle » et « Hakochav Haba », l’équivalent israélien de « Nouvelle Star ».

L’Etat a rejeté une demande de Sasi Gez, l’avocat de Biton, de bénéficier d’un délai de deux mois avant de purger sa peine afin qu’il puisse recevoir un traitement médical, selon le siteYnet.

Biton, 65 ans, de Or Akiva, a signé il y a environ deux semaines un accord de peine négociée avec le bureau du procureur de l’Etat.

Eyal Golan (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Eyal Golan (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Il a été reconnu coupable d’une série d’infractions sexuelles contre trois jeunes femmes – qui, selon le bureau du procureur de l’Etat, avaient environ 50 ans de moins que lui. « Les jeunes filles ont été victimes d’un préjudice », ont indiqué le Parquet. « Elles se trouvaient dans une situation émotionnelle complexe. Il n’y avait pas d’équilibre. »

Il a été accusé d’avoir utilisé la renommée de son fils, un artiste très connu pour exploiter des jeunes filles, sachant qu’elles souffraient de difficultés socio-économiques et de problèmes familiaux. Dans un cas, il a envoyé une adolescente à un rendez-vous sexuel avec un de ses amis, après avoir promis à l’ami que la jeune fille obéirait à toutes ses volontés.

L’acte d’accusation a déclaré que Biton « avait utilisé son lien familial avec Eyal pour accroître sa position auprès des fans féminines du chanteur et de ses propres connaissances. Il se serait joué des jeunes filles et les aurait traitées de façon méprisante et humiliante, comme si elles étaient des objets dont le but était de servir et de satisfaire ses désirs sexuels et ceux de ses connaissances ».