Le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, rencontrera dimanche en Israël le ministre de la Défense Moshé Yaalon, dont de récentes critiques contre la politique étrangère américaine ont déplu à Washington, a indiqué samedi la radio publique israélienne.

L’armée israélienne a confirmé cette visite, sans en préciser les dates.

« Les discussions avec ses homologues israéliens se concentreront sur les questions d’intérêts stratégiques communs », a précisé l’armée.

Le général Martin Dempsey doit rencontrer des responsables militaires « dans le cadre de l’engagement indéfectible des Etats-Unis à la sécurité d’Israël », ajoute encore l’armée israélienne.

La radio publique israélienne a affirmé qu’une rencontre était prévue dimanche avec Moshé Yaalon, qui a récemment critiqué la politique étrangère américaine en Iran, provoquant la colère du secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Lors d’une conférence à l’université de Tel Aviv mi-mars, Moshé Yaalon avait laissé entendre qu’il serait favorable à une frappe unilatérale contre le programme nucléaire iranien, dénonçant le choix de Washington de négocier avec Téhéran, avait rapporté le quotidien Haaretz.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a présenté ses excuses à M. Kerry, et le ministre de la Défense a affirmé qu' »il n’y avait pas dans (ses) commentaires de critique ou d’intention de blesser les Etats-Unis ».

Yaalon avait déjà été au cœur d’un clash diplomatique mi-janvier entre les alliés stratégiques israélien et américain lorsqu’il avait accusé John Kerry d’être « animé par une obsession incompréhensible et une sorte de messianisme », à propos du conflit israélo-palestinien, dans des conversations privées citées par la presse.