Un rouleau de Torah d’une synagogue de Biella, dans le nord de l’Italie, a été identifié comme probablement le plus vieux du monde toujours possédé et utilisé par une communauté juive.

Dario Disegni, le président de la fondation pour la préservation de l’héritage juif en Italie, a déclaré pendant une réunion du conseil de la fondation mercredi à Rome que la datation au carbone 14 menée par le laboratoire de géochronologie de l’université de l’Illinois avait daté le rouleau autour de 1250.

« C’est une information excitante qui est d’une importance extraordinaire pour le judaïsme italien », a-t-il déclaré.

Le rouleau, qui depuis 2012 a subi une restauration au nom de la fondation par un scribe italien, ou sofer, sera rendu à la synagogue Biella lors d’une cérémonie le 6 mars.

Le rouleau était l’un des anciens rouleaux de Torah examinés par des experts en 2012 puis choisi comme l’un des mieux adaptés à la restauration. L’on pensait initialement qu’il datait du 14e siècle.

Il n’est pas rare de trouver des rouleaux de la Torah extrêmement vieux, a déclaré Amedeo Spagnoletto, le sofer à un média italien juif. « Mais dans ce cas, le rouleau était resté complètement intact, sans une seule substitution de parchemin, depuis 1250 jusqu’à aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Le rouleau de Biella n’est pas le plus vieux rouleau de la Torah qui a été trouvé en Italie, mais est le plus vieux à être toujours casher et utilisé par une communauté juive.

En 2013, une Torah de la collection de la bibliothèque de l’université de Bologne a été datée au carbone entre 1155 et 1225 et identifiée comme le rouleau de Torah complet le plus vieux connu.

La fondation a lancé une campagne de financement participatif de 22 000 dollars pour couvrir les coûts de la restauration du rouleau de Biella.