Le temps d’apprécier la littérature et le processus d’écriture est enfin là, avec le 4ème Festival International des Ecrivains, qui se tiendra à Mishkenot Sha’ananim à Jérusalem du dimanche 19 mai au vendredi 23 mai.

Avec un accent particulier sur Jérusalem et la poésie de Yehuda Amichai, le festival propose cette année une sélection variée d’écrivains locaux et internationaux, en vue de capter des lecteurs sur un large éventail de sujets, de la fiction littéraire, de la science-fiction à des ateliers d’écriture et de conversations.

Le festival s’ouvre dimanche prochain avec « Philip Roth : Unmasked », un documentaire sur la vie et l’œuvre de l’auteur américain qui a officiellement pris sa retraite l’an dernier.

D’autres événements au cours de la première journée comprendront une discussion sur la littérature, l’écriture et la maternité avec Ayelet Waldman et Lihi Lapid ; un hommage à Jorge Luis Borges, avec une conversation en compagnie de Maria Kodama, sa partenaire de vie, et une discussion entre Roni Kuban et Sayed Kashua.

Le programme de mardi matin commencera par une rencontre avec la poésie pour les élèves du secondaire avec les œuvres de Yehuda Amichai, et se terminera par des chansons de Amichai.

La fin d’après midi et la soirée seront dédiées à une rencontre entre Assaf Gavron et l’écrivain vietnamien-australien Nam Le. De cette façon, l’adaptation de romans au cinéma avec Etgar Keret et Michael Konyves, avec la projection de leur court-métrage, « Poisson rouge » sera largement évoquée.

Le mercredi, un autre écrivain de Jérusalem, S.Y. Agnon, sera célébré par une série d’événements, y compris une visite à son domicile et dans sa bibliothèque situées dans le quartier de Talpiot.

Eshkol Nevo et Orit Gidali, seront également présents.

Jeudi, la journée de clôture du festival, ouvrira avec le danseur Ohad Naharin et Nicole Krauss qui discuteront de la langue de l’écriture et du mouvement.

Il y aura également des rencontres et des conversations avec Marilynne Robinson, Jake Wallis Simons, et Jan-Philippe Sendker, et un dernier entretien avec Krauss et David Grossman.

Le vendredi, le dernier matin de la fête, Etgar Keret et le musicien Shlomi Saban chanteront, liront et discuteront !

Il y aura des activités pour les enfants détenus au long du festival, avec des projets d’art, des lectures et des jeux dans l’après-midi du lundi au jeudi.

Enfin une exposition d’illustrateurs israéliens réinterprétant des couvertures de livres des écrivains présents au festival, sera ouverte aux visiteurs pendant toute la durée du festival.

Pour réserver des billets et obtenir de plus amples renseignements, composez le *6226 ou visitez le site Internet du festival.