Le poste-frontière de Taba reste fermé aux Israéliens
Rechercher

Le poste-frontière de Taba reste fermé aux Israéliens

Le point de passage entre Israël et le Sinaï égyptien avait été fermé suite aux attentats revendiqués par l'EI contre deux églises coptes en Egypte

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le poste-frontière de Taba, entre Israël et l'Egypte. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Le poste-frontière de Taba, entre Israël et l'Egypte. Illustration. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le poste-frontière de Taba, qui permet l’entrée dans la péninsule égyptienne du Sinaï et avait été fermé la semaine dernière, restera fermé aux Israéliens, a annoncé mardi le Bureau du contreterrorisme.

Avant la fête de Pessah, lundi dernier, le ministère des Transports avait fermé le poste-frontière de Taba, également appelé poste-frontière Menachem Begin, aux Israéliens souhaitant entrer dans la péninsule du Sinaï, en raison de craintes d’une attaque terroriste imminente du groupe Etat islamique (EI).

Le poste-frontière devait rouvrir mardi, mais après une évaluation de la situation, le bureau a décidé de maintenir sa fermeture pour les voyageurs israéliens.

Les Israéliens actuellement dans le Sinaï peuvent toujours utiliser le poste-frontière pour rentrer en Israël, et sont vivement encouragés à le faire. Les étrangers peuvent se rendre librement en Egypte.

« La décision sera constamment réévaluée dans les prochains jours, en fonction de la situation », a indiqué le Bureau du contreterrorisme dans son communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...