Le navire en tête de la flottille à destination de Gaza qui vise à briser le blocus naval aurait quitté l’île grecque de Crète tôt vendredi matin, après des retards dont les raisons n’ont pas été précisées.

Un activiste israélien pro-palestinien à bord du bateau suédois a confirmé au site Web d’informations Walla que la Marianne de Göteborg était partie, ajoutant que les quatre autres navires qui composent la flottille devraient la suivre incessamment sous peu. Dror Feiler a déclaré que la flottille devrait arriver à la bande de Gaza d’ici dimanche ou lundi.

Selon l’agence presse palestinienne de Maan, l’ensemble de la flottille a mis les voiles vendredi transportant 70 personnes, dont le député arabe Basel Ghattas et un ancien président tunisien, ainsi que du matériel humanitaire et des panneaux solaires.

« Enfin, nous sommes sur la Marianne. Après les épreuves qui seront évoquées, nous naviguons vers Gaza », a écrit Ghattas sur sa page Facebook en hébreu plus tôt dans la journée de vendredi.

« C’est parti, la Marrianne [sic] avec nous qui a mis les voiles vers sa destination finale vers Gaza. Notre forte détermination est d’arriver à notre destination, malgré les vagues hautes de la mer agressive et les menaces de Nathanihu [sic] de nous arrêter. A bientôt Gaza, nous arrivons », a-t-il ajouté en anglais.