Un peu plus d’une semaine avant les élections législatives de son pays, le dirigeant conservateur de Grande-Bretagne, le Premier ministre David Cameron, s’est déclaré « debout, aux côtés d’Israël et du droit d’Israël de se défendre ».

Dans une interview accordé au journal juif britannique The Jewish Chronicle, Cameron oppose les tirs de roquettes du Hamas aux frappes israéliennes contre la bande de Gaza pendant la guerre de l’été dernier entre les deux parties.

« Evidemment, nous regrettons la perte de la vie partout où elle a lieu, mais je pense qu’il y a une différence importante – comme le Premier ministre Netanyahu l’a dit : Israël utilise ses armes pour défendre son peuple et le Hamas utilise son peuple pour défendre ses armes », a déclaré Cameron lors de l’interview, qui devrait être publiée dans son intégralité jeudi.

« Ce que j’ai vu, ce sont des attaques aveugles qui ont lieu sur Israël. En tant que Premier ministre, se mettre à la place du peuple israélien, qui veut la paix mais qui doit faire face à ces attaques aveugles – renforce l’idée de l’importance d’être debout aux côtés d’Israël et du droit d’Israël de se défendre », a déclaré Cameron.

« Je crois fermement que cette équivalence que, parfois, les gens essaient de tirer lorsque ces attaques ont lieu est complètement fausse et injuste. Parce qu’Israël essaie de se défendre contre des attaques aveugles, tout en essayant d’arrêter les assaillants – et il y a une grande différence entre cela et la nature des attaques aveugles sur Israël. Je l’ai très clairement vu. Je l’ai vu très clairement en tant que Premier ministre et je pense qu’il est important d’en parler », a-t-il poursuivi.

Pendant la guerre de Gaza, le gouvernement Cameron a critiqué le bilan meurtrier à Gaza, où plus de 2 000 personnes ont été tuées, la grande majorité par des frappes israéliennes. Israël soutient que près de la moitié des morts étaient des combattants du Hamas et attribue le bilan élevé de civils tués au fait que les combattants de Gaza aient intégré leur infrastructure de guerre dans les zones résidentielles, alors que les Palestiniens et les Nations unies affirment que la plupart était des civils.

Cameron a exprimé un fort soutien envers Israël à plusieurs reprises dans le passé, en particulier dans ses discours devant la communauté juive britannique.

« Israël est notre allié. Israël est notre ami. Et avec moi en tant que Premier ministre, cela ne changera jamais », a-t-il déclaré en novembre lors d’un événement pour la collecte de fonds pour l’organisme de bienfaisance juive Norwood.

« Pendant l’été, le Hamas a fait pleuvoir des roquettes sur Israël, a construit des tunnels étendus pour enlever et assassiner et a, à plusieurs reprises, refusé d’accepter le-cessez-feu », avait-il déclaré à l’époque, selon le Chronicle.

« En tant que Premier ministre Netanyahu a déclaré : ‘Israël utilise la défense antimissile pour protéger ses civils. Le Hamas utilise les civils pour protéger leurs missiles’ ».

Les prochaines élections sont fixées pour le 7 mai, Cameron et son adversaire travailliste, Ed Miliband, d’origine juive, sont au coude à coude dans les sondages.