RIO DE JANEIRO – Le président juif du Comité olympique de Rio 2016 a été arrêté lors d’une enquête sur un possible achat de vote visant à amener les Jeux olympiques en Amérique du Sud pour la première fois.

Carlos Arthur Nuzman, qui est également président du Comité olympique brésilien et membre du Comité international olympique d’honneur, est accusé d’être un personnage central en versant 2 millions de dollars à Lamine Diack, un ancien membre du CIO du Sénégal qui a aidé à contrôler les votes lorsque Rio était sélectionné comme lieu par le CIO en 2009.

Nuzman, qui est juif, a été arrêté jeudi pour des accusations de corruption, de blanchiment d’argent et de participation à une opération criminelle.

Trois des plus grands responsables du Comité d’organisation Rio 2016 étaient juifs. Leonardo Gryner, ancien chef de l’exploitation, a également été arrêté pour les mêmes accusations. Le chef de la direction Sidney Levy, qui a géré un budget de 2,2 milliards de dollars, était l’autre député de Nuzman.

Les autorités brésiliennes ont déclaré que les relations en coulisses pour gagner le vote représentaient une « organisation criminelle », dirigée par Sergio Cabral, l’ancien gouverneur de Rio de Janeiro qui a été emprisonné sur une autre conviction de corruption. Nuzman, 75 ans, a essayé d’entraver l’enquête en régularisant les biens prétendument gagnés avec de l’argent illicite.

Le trio juif en charge des Jeux olympiques de Rio : Carlos Arthur Nuzman entouré par Sidney Levy, à gauche, et Leonardo Gryner, le 9 novembre 2012 (Crédit : Marcio Rodrigues/via JTA)

Le trio juif en charge des Jeux olympiques de Rio : Carlos Arthur Nuzman entouré par Sidney Levy, à gauche, et Leonardo Gryner, le 9 novembre 2012 (Crédit : Marcio Rodrigues/via JTA)

L’une des figures sportives les plus éminentes du Brésil, Nuzman est un ancien président de la Confédération brésilienne de volleyball et a été président du Comité olympique brésilien depuis 1995.

« Ma connexion avec le judaïsme et avec Israël est à travers les sports », a déclaré Nuzman, membre de la première équipe brésilienne de volleyball masculin en 1964 lors du début du sport aux Jeux olympiques, lors d’une interview l’année dernière avec JTA.

« J’ai commencé ma carrière au Club Brésilien Israélite et j’ai participé à quatre jeux des Maccabiah en Israël. »

Le petit-fils d’immigrants russes, Nuzman est né à Rio. Son père, Izaak, a présidé la fédération juive de Rio, le Club Hebraica et l’organisation locale Keren Hayesod-United Israel.

« Il était l’un des plus grands leaders de notre communauté juive. Il a amené [David] Ben-Gurion et Golda Meir au Brésil », a déclaré Nuzman, se référant aux Premiers ministres d’Israël.