Le président Reuven Rivlin a participé jeudi à une réunion de travail avec le Premier ministre de la Bulgarie, Boyko Borisov qui était en visite en Israël avec une délégation de ministres et de hauts responsables.

Le président Rivlin a accueilli le Premier ministre bulgare et a souligné les liens historiques qui unissaient les deux peuples.

Il a déclaré : « nous savons ce qu’est un bon ami nous avons un en la Bulgarie, et nous apprécions beaucoup notre amitié. Nous nous souviendrons affectueusement du roi de la Bulgarie, qui à l’époque de l’Holocauste, a sauvé tant de nos gens. Aujourd’hui, nous avons une grande communauté bulgare en Israël, dont beaucoup parlent encore bulgare ».

Le président a ajouté : « nous sommes confrontés aujourd’hui dans notre région, non loin de votre région, à de nombreux défis graves. Ce sont des problèmes qui affectent Israël et l’Europe. Nous devons être conscients de ces défis et y faire face ensemble ».

Le Premier ministre Borissov a remercié le Président pour son accueil chaleureux. « Je suis très reconnaissant de votre évaluation de la situation. L’Holocauste, et, plus récemment, l’attaque terroriste à Bourgas, ont en effet rendu notre amitié avec Israël inébranlable. La nuit dernière, nous avons rencontré la communauté bulgare en Israël, à Jérusalem, et c’était très émouvant car beaucoup n’avaient que 2 ou 3 ans à l’époque de l’Holocauste. ce qui est plus important cependant est qu’ils ont autant le sentiment d’être Bulgares et qu’Israéliens sans aucune contradiction entre les deux ».

Une équipe examine les restes du bus bombardé supposément par le Hezbollah en juillet 2012 (Crédit : Dano Monkotovic/Flash90/JTA)

Une équipe examine les restes du bus bombardé supposément par le Hezbollah en juillet 2012 (Crédit : Dano Monkotovic/Flash90/JTA)