Les représentants de la communauté juive d’Afrique du Sud ont salué l’engagement du président Jacob Zuma dans sa lutte contre l’antisémitisme.

Zuma, du parti Congrès national africain (ANC), a pris cet engagement lors d’une réunion jeudi avec la direction du Conseil sud-africain des députés juifs, ou SAJBD, selon un communiqué du conseil diffusé vendredi.

« Au cours de la réunion, le président Zuma a rejeté sans équivoque toutes formes d’antisémitisme et d’intolérance, soulignant que son gouvernement restait déterminé à lutter contre ces préjugés » selon la déclaration.

Lors de la réunion, les représentants juifs se sont entretenus avec Zuma et des membres de son cabinet « de la forte hausse des actes antisémites en Afrique du Sud, notamment des menaces et des intimidations contre la communauté juive et son leadership », selon le communiqué.

Les incidents antisémites se sont multipliés en Afrique du Sud au cours de la guerre à Gaza cet été entre Israël et le Hamas.

Plus tôt ce mois-ci, le secrétaire général du Congrès national africain, Gwede Mantashe, avait cosigné une lettre qualifiant la création d’Israël de « crime contre l’humanité ».