Le principal d’une école juive à Londres a été ordonné prêtre de l’Église d’Angleterre.

Patrick Moriarty, 51 ans, qui n’est pas juif, est le directeur du collège communautaire juif du nord de Londres, ou JCoSS, depuis 2012, a indiqué The Times of London samedi. L’école compte 1 300 étudiants et 100 enseignants.

« Le conseil d’administration est fier d’avoir un non-Juif à la tête de l’école et plus fier encore qu’il ait pu trouver le temps de faire passer ses propres croyances religieuses au niveau supérieur », a déclaré Jeremy Kosky, président des gouverneurs de l’école.

Une poignée d’écoles juives en Amérique du Nord ont des directeurs d’école non juifs qui supervisent le programme d’études général ou toute l’école tandis qu’un membre du corps professoral juif dirige les études juives. le JCoSS a un directeur de l’apprentissage juif ainsi qu’un directeur de la vie juive.

Moriarty, qui, selon The Times, travaille 70 heures par semaine, a été nommé vicaire adjoint de la paroisse St Mary the Virgin, dans le quartier londonien de Barnet, après avoir été ordonné diacre en juillet à la cathédrale St Albans.

Les nouveaux collègues de Moriarty à St. Mary the Virgin étaient heureux de le partager avec l’institution juive, ont-ils affirmé.

« Le travail de Patrick au sein de la communauté juive et dans les milieux inter-confessionnels élargis est incroyablement enrichissant pour nous, comme j’espère que nos prières et notre soutien sont enrichissants pour lui », a déclaré James Mustard, le recteur d’East Barnet.

Moriarty a déclaré au Times que ses responsabilités au sein de son église étaient pour la plupart du temps le dimanche, mais il a déjà dû échanger ses vêtements décontractés contre une tenue cléricale des jours d’écoles.

Interrogé sur la façon dont les élèves de l’école juive ont réagi lorsqu’ils ont appris qu’il avait un nouveau rôle clérical, il a répondu : « ils disent simplement : ‘est-ce que ce sont vos vêtements de vicaire, monsieur ?’. Personne ne dit rien mais j’essaie de ne pas me promener dans l’école comme ça [habillé en vicaire]. Ce serait déroutant dans n’importe quel lieu de travail, mais cela le serait certainement lorsqu’on est à la tête d’une école juive. »

Moriarty écrivait dans un bulletin d’information adressé aux étudiants en mai : « à partir du mois de juillet, je pourrai utiliser officiellement le titre de ‘Rev.‘ (comme un Rav [hébreu pour le rabbin], mais avec des tenues différentes …) et porter le col de vicaire. Je n’ai pas l’intention de changer que ce soit au JCoSS, et mon travail se poursuivra comme avant. » Rev. est l’abréviation du mot révérend.

Les collègues de Moriarty au JCoSS l’ont soutenu et encouragé à suivre sa voie dans ce qu’il a décrit comme un « chemin plutôt inhabituel ».

Il a reçu des boutons de manchette et des chaussettes qui disaient « Faites-moi confiance, je suis vicaire », ainsi que les félicitations des parents soulagés d’apprendre que son nouveau rôle ne signifiait pas qu’il avait l’intention de démissionner, a précisé The Times.