Le prix Nobel de chimie 2011, le Professeur Dan Shechtman a rencontré, le lundi 3 février, le président de la Knesset Yuli Edelstein. Il s’agit de sa première rencontre avec un député depuis qu’il a annoncé officiellement sa candidature aux élections présidentielles le mois dernier.

Le chef d’État israélien est élu par la Knesset. Le poste sera vacant en juillet prochain lorsque le nonagénaire Shimon Peres sera démis de ses fonctions.

Le Professeur Shechtman, qui a gagné un Prix Nobel en chimie en 2011, a rencontré M. Edelstein à la Knesset. « Vous êtes le premier député que je rencontre, » lui a-t-il dit. « Nous sommes dans une période importante pour l’État d’Israël et le pays a besoin de penser de manière stratégique pour savoir vers où il veut se diriger. »

Après s’être déclaré apolitique, le Professeur Shechtman a souligné que l’éducation est une question qui lui tient à cœur et qu’il enseigne beaucoup à l’étranger. « Je donne environ 100 conférences à l’étranger chaque année pour évoquer la créativité, la science et l’entreprenariat en Israël, » dit-il. « J’aime ce pays, ses paysages et son peuple. »

M. Edelstein, pour sa part, n’a laissé transparaître aucun signe de soutien à l’égard de Shechtman. Au lieu de cela, il a évoqué les différents pouvoirs que le nouveau président doit avoir.

« Par la nature des choses, je ne m’implique pas dans la campagne présidentielle, et je n’annoncerai évidemment pas officiellement qui je soutiens, » a-t-il dit. « Mais selon moi, quiconque se lance dans la campagne, doit être une personne consciente, qu’il aura accès et la capacité de toucher à tous les secteurs et tous les citoyens israéliens, indépendamment de leur classe ou de leurs points de vue. »

Le mois dernier, le Professeur Shechtman avait annoncé son intention de se présenter aux présidentielles lors d’une interview diffusée par la chaîne télévisée israélienne Channel 1.

Les chances du Professeur Shechtman sont faibles. Les huit derniers présidents étaient des politiciens actifs, et le candidat fait face à une compétition de haut niveau incluant le ministre de l’Énergie et de l’eau Silvan Shalom, l’ancien président de la Knesset Reuven Rivlin et le député travailliste et ancien ministre de la Défense Binyamin Ben-Eliezer.

Le successeur de Shimon Peres – le dixième président israélien – sera choisi par la Knesset à la fin du mois d’avril. Pour être candidat aux élections présidentielles, il faut au préalable obtenir au minimum, dix lettres de soutien des membres de la Knesset.

La découverte de 1982 du Professeur Shechtman des quasi-cristaux « a fondalementalement changé la manière dont les chimistes conçoivent la matière solide, » selon l’Académie royale des sciences de Suède, qui lui a décerné le Prix Nobel pour la découverte en 2011.

Il est le dixième Israélien à avoir reçu un Prix Nobel.