Le projet de loi sur les recommandations de la police a été adopté en commission
Rechercher

Le projet de loi sur les recommandations de la police a été adopté en commission

La loi controversée, qui empêcherait les enquêteurs de demander une mise en examen des agents de la fonction publique pourra être soumise au vote et devenir loi

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Le député du Likud David Amsalem lors d'une séance plénière de la Knesset le 27 novembre 2017 (Crédit :Hadas Parush/Flash90)
Le député du Likud David Amsalem lors d'une séance plénière de la Knesset le 27 novembre 2017 (Crédit :Hadas Parush/Flash90)

Le projet de loi sur les recommandations des mises en examens au terme des enquêtes de corruption, a été approuvée mercredi matin par la Commission des Affaires internes de la Knesset, ce qui permet de soumettre le projet de loi à un vote finale la semaine prochaine en séance plénière.

Le projet de loi devait être soumis au vote mardi, mais l’opposition a déposé des milliers d’objections à la loi proposée, la bloquant en commission.

Le président de la commission David Amsalem, député du Likud qui est à l’origine de ce projet de loi, a relancé les délibérations mercredi matin, rejetant les 1 281 objections.

Le projet de loi a été approuvé à 8 voies contre 5.

Un porte-parole d’Amsalem a signalé au Times of Israel que le projet de loi sera désormais soumis au vote en séance plénière, avant d’être adopté en tant que loi lundi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...