Le Quartette « prépare » une reprise des négociations de paix entre Israël et les Palestiniens, a annoncé à Munich, sans donner aucune date, le chef de la diplomatie européenne, sur fond de tensions toujours très vives dans la région.

John Kerry pour les Etats-Unis, Sergueï Lavrov pour la Russie, Federica Mogherini pour l’UE et Jan Eliasson pour les Nations unies, soit les quatre composantes du Quartette pour le Proche-Orient, se sont réunis dimanche dans cette ville du sud de l’Allemagne, en marge d’une Conférence sur la sécurité.

Ils ont solennellement « souligné l’importance de reprendre les négociations dès que possible », a indiqué Mme Mogherini à la presse.

Interrogée sur le fait de savoir si des pourparlers pouvaient reprendre avant les élections législatives en Israël, prévues pour le 17 mars, Mme Mogherini a répondu par un silence… et un grand sourire avant de tourner les talons.

Les pourparlers directs entre Israël et les Palestiniens ont été interrompus en avril 2014 malgré les tentatives du secrétaire d’Etat américain John Kerry d’aboutir à un accord.

Le Quartette compte s’appuyer sur une initiative de la Ligue arabe, soutenue par les pays du Moyen-Orient, pour relancer les négociations en vue d’un accord de paix.

« Le Quartette restera activement engagé dans la préparation de la reprise du processus de paix (…) y compris par des contacts directs et réguliers avec les pays arabes », a indiqué Mme Mogherini.

Le Quartette a aussi exprimé son inquiétude quant à « la situation difficile à Gaza » où « le rythme de la reconstruction doit être accéléré », appelant notamment les donateurs internationaux à tenir leurs promesses faites en octobre 2014.