Rabbi Shmuel Rabinovitch, qui dirige le site le plus sacré du judaïsme, le Kotel ou le Mur occidental, critique vendredi un groupe de prière de femmes qui ont introduit un rouleau miniature de la Torah dans la section des femmes du site saint un peu plus tôt dans la journée.

« Une petit groupe des ‘Femmes du Mur’ ont agi malhonnêtement ce matin », s’insurge le rabbin, selon le site d’information Ynet, « et après qu’on les ait empêchées d’amener un grand rouleau de la Torah [au Kotel], elles ont sournoisement introduit un petit [rouleau] dans la section des femmes ».

Les Femmes du Mur, un groupe de prière féministe qui se réunit au Mur occidental au début de chaque mois juif, se battent depuis des années contre les autorités religieuses pour obtenir le droit de célébrer un service religieux où les femmes pourraient tenir un rôle plus important que celui qui leur est attribué par l’establishment des rabbins orthodoxes d’Israël.

Le groupe s’était réuni au Kotel vendredi matin pour les prières. En respect des règles en vigueur sur le site, la police les a empêchées d’apporter un rouleau de la Torah qu’elles avaient sur elle. Mais pendant le service religieux, l’une des membres a sorti un rouleau miniature. Elles ont lu des parties de la Torah et ont dansé avec.

Selon les Femmes du Mur, cette réunion du vendredi matin s’est tenue aussi le jour où la première bat mitzva a été célébrée dans la section des femmes du Kotel.

Le rabbin du Mur occidental Shmuel Rabinovitch. (Crédit : Flash90)

Le rabbin du Mur occidental Shmuel Rabinovitch. (Crédit : Flash90)

Rabinovitch précise qu’il a choisi de ne pas intervenir pendant la réunion de vendredi car il craignait d’endommager la Torah si son intervention se transformait en altercation. Mais, assène-t-il, « dans le futur, tous les efforts seront entrepris pour s’assurer que ce genre de choses ne se reproduise pas ».

Rabinovitch a aussi exprimé sa « tristesse au sujet des activités de ce groupe, qui veut empêcher la mise en place d’un compromis au Mur occidental que le Premier ministre [Benjamin Netanyahu], le secrétaire du cabinet [Avichai Mandelbit] et le président de l’Agence juive [Natan Sharansky] essaient de trouver ».

Beaucoup de membres des Femmes du Mur s’opposent aux propositions du compromis qui créeraient une section mixte au site du Kotel qui ne ferait pas partie du site principal.

« Les rouleaux de la Torah ne sont pas autorisés au Kotel, c’est quelque chose qui est interdit à tout le monde – aussi bien aux femmes qu’aux hommes », assène Rabinovitch.