Le Brig. Gen. Moni Katz, commandant de la Division de la 91 de Tsahal, présentera son enquête sur l’attaque mortelle du Hezbollah à la frontière nord, qui s’est déroulée fin janvier, selon le site Walla.

Katz soumettra ses conclusions au général Aviv Kochavi, responsable du Commandement Nord.

Le rapport devrait statuer que le fait que les soldats voyageaient dans un véhicule non blindé a effectivement sauvé des vies, parce que le missile Kornet du Hezbollah a traversé le véhicule au lieu d’exploser à l’intérieur.

Un officier et un autre soldat ont été tués dans l’attaque, mais les trois soldats à l’arrière, qui ont été légèrement blessés, auraient également été tués s’ils s’étaient trouvés dans un véhicule blindé, selon l’enquête.

Les soldats d’autres véhicules ont également pu s’en extraire rapidement, car ceux-ci n’étaient pas blindés, selon le rapport.