Le roi Abdallah d’Arabie saoudite va rencontrer au Caire vendredi le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, à l’occasion de sa première visite en Egypte depuis la chute en 2011 d’Hosni Moubarak, ont indiqué jeudi des sources diplomatiques et de sécurité à l’AFP.

L’Arabie saoudite s’est félicitée de l’arrestation en juillet de l’ancien président égyptien déchu, l’islamiste Mohamed Morsi, par celui qui était alors le chef d’état-major de l’armée égyptienne, le maréchal Sissi.

Le roi « s’arrêtera au Caire pour une visite impromptue et non officielle. Il devrait être accueilli à l’aéroport par le président Sissi », a précisé à l’AFP un diplomate saoudien au Caire.

Un responsable des services de sécurité de l’aéroport du Caire a confirmé cette information.

Le président Sissi a remporté l’élection présidentielle des 26-28 mai derniers après avoir démissionné de l’armée.

L’Arabie saoudite avait salué cette victoire appelant à une « conférence des donateurs » pour venir en aide à l’économie égyptienne.

Aprés l’éviction de l’ancien président Morsi, Ryad avait promis d’apporter quelque 5 milliards de dollars d’aide financière à l’Egypte sur un total de 7 milliards promis par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Koweït.