C’était au tour de la communauté juive marocaine, le samedi 11 janvier, de prier pour avoir de la pluie, a rapporté le quotidien marocain Le Matin. La veille, les musulmans avaient répondu en premier à l’appel lancé par le roi Mohammed VI. Ce dernier ayant appris qu’une vague de sécheresse était susceptible de s’abattre sur le pays en 2014.

Dans un communiqué, le Conseil des Communautés Israélites du Maroc (CCIM) a invité les fidèles à prier dans toutes les synagogues du royaume, pour que « Dieu épargne le pays et aide Sa Majesté le Roi. »

Depuis l’intronisation du roi Mohammed VI, le Maroc s’est lancé dans un programme de restauration afin de préserver son patrimoine juif, dans le pays et à l’étranger – notamment au Cap Vert, où le roi a financé la rénovation d’un cimetière juif.

D’après les données du Congrès Juif Européen, la communauté juive marocaine compte près de 3 000 âmes.

Cet appel à la prière a trouvé aussi un écho en Israël. En effet, le mois dernier, les deux grands rabbins d’Israël ont exhorté les Juifs du monde entier à dire une prière spéciale pour la pluie. Si le début de l’hiver a été l’un des plus secs jamais enregistrés dans le pays, Israël a connu l’une des tempêtes les plus importantes de son histoire au cours du mois de décembre.