Le service mensuel des Femmes du mur a attiré une centaine de femme, une semaine et demi après l’adoption d’un compromis sur la prière au mur Occidental.

Des manifestants ultra-orthodoxes ont insulté les fidèles mercredi, selon un communiqué de presse du groupe, qui organise des services mensuels dans la section des femmes du mur Occidental.

Le groupe n’a pas le droit de prier avec une Torah car les règlements du site interdisent les rouleaux de Torah dans la section des femmes.

L’accord conclu le mois dernier va agrandir une section de prière non-orthodoxe au sud de la zone de prière traditionnellement orthodoxe sur le site, qui sera géré par un comité non-orthodoxe. Une entrée commune conduira aux deux sections. La zone orthodoxe de la zone de prière du mur restera sous contrôle haredi.

« Nous avons chanté avec le sentiment que maintenant nous sommes vraiment entré dans une nouvelle voie pour ‘être un peuple libre sur notre terre ‘», a déclaré la présidente des Femmes du mur, Anat Hoffman, dans un communiqué de presse, où elle cite l’hymne national israélien.