Avec le cabinet se préparant mercredi matin à voter le budget 2015-2016, difficile de savoir si le ministre de l’Economie Aryeh Deri soutiendra le plan ou donnera l’instruction aux ministres de son parti Shas de voter contre, au milieu d’un différend sur sa demande que les impôts soient allégés pour les ménages à faible revenu.

Le cabinet doit se réunir sur l’approbation du budget, et le débat devait se prolonger durant de longues heures, peut-être jusqu’au soir.

Mardi soir, des rapports suggéraient que Deri, qui s’est battu pour supprimer la TVA sur des articles ménagers de base, avait conclu un accord avec le ministre des Finances Moshe Kahlon sur un plan de compromis qui verrait une réduction fixe de 15-20 % dans les factures d’eau et d’électricité de la tranche des revenus inférieurs, en plus d’une réduction des tarifs de transport en commun.

Cependant, le lendemain matin, Shas semblait prêt à rejeter le budget, le conseiller de Deri Itzik Alrov niant à la radio militaire tout accord avec le Trésor.

« Il n’y a pas encore d’accord entre Deri et Kahlon, » a-t-il dit. « Pour l’heure, Deri votera contre le budget. »

La demande de suppression de la TVA aux articles de base et l’augmentation du salaire minimum étaient les conditions clés du Shas lors des négociations de coalition avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Il est également difficile de savoir si le ministre de l’Éducation Naftali Bennett soutiendra le budget, qui pourrait retirer jusqu’à 1 milliard de shekels à son ministère. Selon des sources du HaBayit HaYehudi, Bennett a indiqué que les négociations avec le Trésor n’ont pas pleinement satisfait le ministre.

Kahlon a conclu un accord avec le ministre du Bien-être, Haim Katz, qui avait demandé 2 milliards de shekels supplémentaires pour son ministère. Selon des rapports, Katz a finalement fixé ce montant à 1 milliard de shekels.

Le plus grand défi reste le ministère de la Défense, où il demeure un écart d’environ 5 milliards de shekels entre les exigences des responsables de la défense et ce Kahlon est prêt à allouer, selon des rapports.

Malgré les objections, le budget devrait passer et être soumis à la Knesset, une majorité de ministres étant en faveur du plan.