Les forces de sécurité israélienne ont arrêté une cellule du Hamas dans la région de Hébron. Elle préparait une série d’attaque terroriste, dont des attentats-suicides, selon le service de sécurité du Shin Bet, lundi.

Le Shin Bet a annoncé avoir arrêté les onze membres de la cellule en janvier. Il a aussi précisé que le groupe a mené une attaque à la bombe, qui a échoué, contre les troupes israéliennes postées en Cisjordanie.

En marge de ces arrestations, les forces de sécurité ont saisi deux mitraillettes et des explosifs que la cellule comptait, supposément, utiliser contre des cibles israéliennes, poursuit le communiqué du Shin Bet.

Les principaux suspects sont Suhaib Mamoun Saltan, 20 ans, d’Hébron, et son cousin Salam Abbas Saltan, 28 ans, un militantt du Hamas, qui avait déjà été condamné et emprisonné par Israël dans le passé. A une époque il a même été en détention administrative.

Les services de sécurité n’ont pas révélé le nom des neufs autres hommes écroués.

Dans les prochains jours, le Shin Bet finira de transférer les dossiers montés contre les suspects aux procureurs militaires et a demandé à ce que les hommes restent en détention jusqu’à leur procès, selon la déclaration du Shin Bet.

Mamon Salatan, 20 ans, et son cousin Salam Abbas Salatan, arrêtés en janvier 2015. Ils sont suspectés d'avoir créer une cellule terroriste en Cisjordanie (Crédit : Shin Bet)

Mamon Salatan, 20 ans, et son cousin Salam Abbas Salatan, arrêtés en janvier 2015. Ils sont soupçonnés d’avoir créer une cellule terroriste en Cisjordanie (Crédit : Shin Bet)

« Les activités de cette cellule reflètent la véritable menace des activités du Hamas à Hébron et surtout la menace représentée par les hommes du Hamas qui ont été arrêtés dans le passé et qui retournent au terrorisme [après leur libération] », peut-on lire dans le communiqué du Shin Bet.

Les suspects ont admis lors de leur interrogatoire qu’au début du mois de décembre 2014, ils ont tenté de mener une attaque à la bombe à Tel Rumeida, un site archéologique et une implantation juive dans la ville de Hébron, précise le Shin Bet.

Les suspects ont posé une bombe et ont ensuite attiré les forces de l’armée israélienne sur les lieux en leur lançant des pierres. Cependant, un dysfonctionnement a empêché la bombe d’exploser et l’attaque a ainsi échoué.

La bombe qui aurait été utilisée par la cellule du Hamas dans l'attaque qui a échoué en décembre 2014 (Crédit : SHin Bet)

La bombe qui aurait été utilisée par la cellule du Hamas dans l’attaque ratée de décembre 2014 (Crédit : SHin Bet)

Dans le cadre de leurs préparations pour leurs attaques, les hommes auraient étudié les lieux à Hébron et Jérusalem.

Certains des hommes arrêtés ont révélé qu’ils étaient prêts à mener des attaques suicides, selon l’agence de sécurité israélienne.

Le groupe terroriste du Hamas exerce de fait son pouvoir dans la bande de Gaza. Ses membres sont souvent arrêtés en Cisjordanie.