Le Shin Bet et la police de sécurité ont arrêté un ancien prisonnier palestinien qui aurait comploté pour enlever un citoyen israélien dans la ville septentrionale de Avtalion, a annoncé jeudi le service de Sécurité intérieure.

L’ancien prisonnier est également soupçonné d’avoir tenté de mener plusieurs attaques contre des civils dans le conseil régional de Misgav et de planifier l’incendie d’une forêt près de Carmiel dans le nord d’Israël.

Selon un communiqué du Shin Bet, Murad Mahmoud Hassan Ali Hassin, 25 ans, a admis qu’il était entré dans une maison à Avtalion le 19 avril armé d’un couteau, dans une tentative d’enlèvement d’un des membres du foyer.

Hassin a déclaré qu’il prévoyait d’utiliser l’individu enlevé comme monnaie d’échange pour la libération des prisonniers palestiniens.

Sa tentative a échoué quand il a été chassé par le propriétaire de la maison.

Au cours de son enquête, Hassin, qui est resté deux ans dans une prison israélienne pour avoir tenté de poignarder un soldat de l’armée israélienne, a en outre avoué avoir lancé des cocktails Molotov sur des véhicules qui passaient près de Avtalion dans les jours suivant la tentative d’enlèvement.

Plus tard, il aurait tenté de mettre le feu à une forêt dans la même zone.

Les enquêteurs ont conclu que Hassin, natif de la ville de Jénine en Cisjordanie, avait agi de son propre gré et seul et n’avait pas été aidé par d’autres.

Cependant, Hassin a apparemment tenté de convaincre plusieurs autres Palestiniens de prendre part à l’enlèvement.

La police a déposé un acte d’accusation à la Cour de district de Haïfa jeudi, accusant Hassin de tentative d’enlèvement avec l’intention d’assassiner ou d’extorquer, introduction par effraction, et mise en danger intentionnelle de la vie humaine.