La police a identifié samedi le tireur présumé de la fusillade de vendredi à Tel Aviv comme Nashat Milhem, un résident de 29 ans d’Arara, un village de Wadi Ara dans le nord d’Israël.

Les forces de sécurité connaissent l’identité du suspect depuis vendredi, mais un embargo l’avait empêché d’être nommé jusqu’à samedi soir.

Milhem, un Arabe israélien qui a été emprisonné pendant cinq ans pour avoir attaqué un soldat en 2007, est suspecté d’avoir tiré et tué deux personnes et d’en avoir blessé sept autres dans l’attaque de vendredi dans le centre de Tel Aviv. Il était toujours en fuite samedi soir.

Haaretz a fait état d’un conflit interne aux forces de sécurité sur la décision de rendre publique son identité. Alors que la police poussait pour sa publication, pensant que révéler le nom du suspect et une photo récente pourrait aider à l’appréhender, les services de sécurité intérieure du Shin Bet ont préféré continuer à travailler de manière clandestine. Finalement, il a été décidé de rendre publique son identité.

Les forces de sécurité ont pour l’instant échoué à capturer le tireur en fuite.

Selon des médias hébraïques, les autorités pensent maintenant que leur meilleure chance est d’attendre que Milhem sorte de sa cachette afin d’acheter de la nourriture ou de trouver un moyen de transport. Rendre publics le nom de Milhem et sa photo pourrait aider le public à l’identifier si et quand cela arrivera.

Le père du suspect, un policier volontaire, a reconnu son fils sur une vidéo de l’attaque, et a appelé la police. Ahmed Milhem, un membre de la famille, a déclaré que le suspect avait volé l’arme de son père dans un coffre de leur maison.

Une nouvelle vidéo d’une caméra de sécurité publiée samedi montrait Milhem marchant calmement sur la rue Dizengoff quelques instants avant l’attaque.