Le terroriste vénézuélien connu sous le nom de Carlos a été condamné pour propos antisémites à l’encontre d’une responsable pénitentiaire en France.

De son vrai nom Ilich Ramirez Sanchez, Carlos a été condamné à verser une amende de 1 500 euros pour outrage à l’encontre d’une lieutenante de l’Administration pénitentiaire lors de son procès en appel en mai 2013.

Le terroriste est accusé d’avoir proféré des injures à caractère antisémite contre la lieutenante.

Il nie l’avoir traitée de « sale juive » mais reconnait l’avoir qualifiée d’« Israélienne » et de « sioniste », selon l’AFP.

Un tribunal français a condamné Sanchez en 1997 à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir commandité quatre attentats terroristes en France.

Ces attentats avaient fait onze morts et près de 150 blessés. Il affirme également être impliqué dans le massacre des athlètes israéliens aux Jeux olympiques de Munich en 1972.

Son dernier appel a été rejeté en juin. Sanchez était le chef d’un gang qui a commis des attentats au nom de causes pro-palestiniennes, entre autres.