Le terroriste palestinien qui a tué trois membres d’une famille israélienne en Cisjordanie le mois dernier avait choisi de faire irruption chez la famille Salomon et de les attaquer après avoir entendu des rires provenir de la maison, peut-on lire dans l’acte d’accusation au tribunal militaire de Judée.

L’acte d’accusation indique qu’Omar al-Abed, 19 ans, s’est infiltré dans l’implantation de Halamish le 21 juillet, et qu’il a « remarqué que la maison à sa droite était sombre et silencieuse, tandis que la maison à sa gauche était allumée, et on entendait des rires. »

Après avoir toqué à la porte, Abed a poignardé à mort Yosef, Elad et Chaya Salomon.

Il devra répondre de trois chefs d’accusation d’homicide et de deux chefs d’accusation de tentative d’homicide.