Le théâtre national israélien avait demandé à jouer dans l’Allemagne nazie, révèle un télégramme
Rechercher

Le théâtre national israélien avait demandé à jouer dans l’Allemagne nazie, révèle un télégramme

Le ministre de la Propagande Joseph Goebbels avait accepté la demande des acteurs juifs, qui se sont rendus dans le pays avant d'apprendre que le spectacle avait été annulé

Vue du théâtre national Habima de Tel Aviv (Crédit : Ilan Costiva/Wikimedia commons)
Vue du théâtre national Habima de Tel Aviv (Crédit : Ilan Costiva/Wikimedia commons)

Le théâtre national d’Israël avait envoyé une lettre au ministre de la propagande Joseph Goebbels lui demandant de se produire en Allemagne un an seulement avant la nuit de Cristal, a révélé un télégramme récemment découvert.

Goebbels avait écrit un article dans la presse allemande dans les années 1920 dans lequel il faisait l’éloge du théâtre national Habima dans la Palestine mandataire, selon la Deuxième chaîne, qui a reçu une copie de la correspondance entre les producteurs de la troupe hébraïque et le ministre de la Propagande.

Ayant découvert l’article rédigé par cet admirateur inattendu, Habima avait alors fait parvenir un télégramme à Goebbels en 1937, espérant pouvoir planifier un spectacle dans le pays qui était alors dirigé par Hitler.

« A l’honorable ministre Goebbels », disait la correspondance. « Le théâtre national hébraïque, le théâtre Habima de Palestine, se trouvera à Paris pour le salon national au mois d’octobre et demande la permission d’être accueilli par la Société de la culture à Berlin pendant deux semaines à dater du 3 novembre. Nous vous prions de nous faire part de votre réponse ».

Goebbels avait alors répondu positivement et avait prévu un spectacle de la troupe dans le pays. Les acteurs avaient fait leurs valises et s’étaient rendus en Allemagne. Là-bas, à la gare, un autre télégramme les attendait, écrit par Hermann Goering, un chef nazi, qui faisait savoir aux artistes que leur spectacle avait été annulé à la dernière minute. La troupe avait alors continué sa tournée sans attendre.

Le télégramme a été révélé alors que le théâtre Habima fête son 100e anniversaire et que le public pourra le redécouvrir dans une exposition organisée théâtre de Tel Aviv cette semaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...