Les médias belges rapportent lundi que le tireur qui a tué quatre personnes samedi au musée Juif de Bruxelles portait une caméra sur sa poitrine pendant qu’il commettait son crime.

Si cela se révèle être vrai, son comportement serait similaire à celui de Mohamed Merah, qui s’est filmé alors qu’il tuait quatre personnes à l’école Ozar Hatorah à Toulouse en mars 2012.

« Les sources impliquées dans l’enquête » ont informé plusieurs sites d’information que lors de l’examen d’une des vidéos de sécurité du musée, on a observé que le suspect portait un appareil photo de la marque GoPro qui pourrait avoir enregistré l’événement.

La police belge a publié dimanche des séquences vidéo du tireur entrant dans le bâtiment, prenant un fusil automatique Kalachnikov d’un sac et ouvrir le feu sur ses victimes – un couple d’Israéliens, une femme française et un jeune homme belge.

http://youtu.be/WFGIWADssJg

Une deuxième vidéo montre l’homme marcher à l’extérieur du musée.

« Nous appelons l’ensemble de la population pour aider à l’identification cette personne », a déclaré le procureur adjoint Ine Van Wymersch.

Elle a déclaré que le tireur avait « probablement agi seul, était armé et bien préparé ».

La Belgique a lancé une chasse à l’homme à l’échelle nationale dimanche pour le seul suspect de la fusillade.