La baronne britanique et ancienne avocate est vivement critiquée après un tweet qui fait un lien entre l’attaque terroriste dans la synagogue de Jérusalem et l’intervention de la police israélienne sur le mont du Temple.

Baronne Sayeeda Warsi a publié un tweet mardi quelques heures après l’attaque. « Des extrémistes israéliens ont pris d’assaut Al Aqsa et intimidé les croyants, des extrémistes palestiniens ont pris d’assaut une synagogue et tué 4 croyants#Tragique #Lapaixpaslaguerre. »

Warsi, qui a servi en tant que haut fonctionnaire de l’Etat au ministère des Affaires étrangères et au ministère des cultes et des communautés, a démissionné en août à cause des politiques britanniques sur Gaza. Sa démission a suivi l’opération de 50 jours d’Israël dans la bande de Gaza.

Warsi, la fille d’immigrants pakistanais, est devenue membre de la Chambre des Lords en 2007. Elle a été nommée co-présidente du Parti conservateur par David cameron après les élections de 2010.

« Des vies palestiniennes et israéliennes ont été perdues dans les récentes semaines à cause des extrémistes, condamnez les deux#La paix pas #l’hypocrisie », a-t-elle ensuite tweeté pour répondre à la Férédation britannique sioniste.