Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a indiqué vendredi que son pays allait livrer du pétrole et du diesel à l’Autorité palestinienne, dans le cadre d’accords conclus avec Mahmoud Abbas, en visite à Caracas.

« Cet accord permettra de concrétiser la livraison depuis le Venezuela du diesel dont a besoin la Palestine pour pouvoir continuer à croître », a déclaré M. Maduro lors d’une conférence de presse en présence de M. Abbas, à l’issue d’une rencontre entre les deux hommes.

Le Venezuela, qui dispose des plus importantes réserves mondiales de pétrole, expédiera un premier chargement de
240 000 barils de diesel, et du pétrole en quantité non encore défini.

« Merci au Venezuela pour son soutien à la Palestine (…) pour rompre ainsi le monopole d’Israël sur notre économie, pour sa réponse à nos nécessités, pour sa disposition à continuer à offrir davantage de soutien au peuple palestinien », a déclaré de son côté Mahmoud Abbas, selon la traduction officielle.

Au cours de cette réunion, M. Maduro a indiqué qu’il était prêt également à soutenir l’entrée de l’Autorité palestinienne, en tant qu’observateur, dans l’Union des nations sud-américaines (Unasur), l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (Alba) et dans la Communauté des Etats d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac).