Des moustiques porteurs du virus du Nil occidental ont été trouvés dans des zones du nord d’Israël jeudi, a annoncé Radio Israël.

La souche a été détectée à Kiryat Ata, Kiryat Bialik, Kfar Tavor et Nahal Hilazon en Galilée.

Le ministère de l’Ecologie a conseillé les autorités locales sur les moyens pour traiter de la découverte.

Les cas de la maladie du Nil occidental avaient fortement baissé au cours des années récentes. À la mi-août, trois personnes ont été infectées par la fièvre, portant le décompte annuel à 15 personnes, selon le ministère de la Santé.

A cette époque l’année dernière, environ 53 cas avaient été rapportés, explique-t-il.

Les cas ont été rapportés dans plusieurs régions du pays, d’Ashkelon à Haïfa.

Selon le ministère, la saison de pic se situe entre août et octobre, et « la maladie est transmise en premier lieu par des moustiques Culex pipiens et Culex perexiguus ».

Les symptômes incluent de la fièvre, des rougeurs, des maux de tête et, rarement, d’autres pathologies comme des méningites peuvent se développer.