L’Église épiscopale des États-Unis a rejeté jeudi plusieurs résolutions appelant l’église protestante composée de deux millions de membres à désinvestir des entreprises ayant des relations commerciales avec Israël et à boycotter l’Etat juif en raison de sa manière de traiter les Palestiniens.

La Chambre des évêques a vaincu la résolution BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) qui a été présentée à la 78e Convention générale de l’Église à Salt Lake City dans l’Utah.

Se référant à la forte augmentation des résidents des implantations juives en Cisjordanie, qui, selon la résolution, « érode les perspectives d’une solution à deux Etats et les espoirs de paix », la résolution défaite a déclaré qu ‘« il est temps d’essayer de nouvelles méthodes pour persuader Israël de faire ce qui est dans son propre intérêt ».

Une deuxième résolution, qui n’est pas passée non plus, a appelé le gouvernement américain et ses partenaires mondiaux à « offrir un cadre nouveau, global et assorti de délais aux gouvernements d’Israël et de l’Autorité palestinienne pour la négociation concluante d’un accord de paix à deux Etats ». La résolution a en outre déclaré que « de simples appels pour les parties à revenir à la table des négociations ne sont plus suffisants face à l’urgence de la situation ».

Jeudi, un groupe mennonite a retardé une décision sur le désinvestissement des entreprises qui ont des relations commerciales avec les entreprises qui sont liés au contrôle d’Israël en Cisjordanie. Le Mennonite Church USA devait voter pour savoir si elle devait vendre des actions dans des sociétés « connues pour profiter de l’occupation » et de « la destruction de la vie et des biens » dans les territoires. Mais les délégués d’une réunion nationale à Kansas City dans le Missouri, ont voté par 418 contre 336 de laisser de côté la motion jusqu’à leur prochaine assemblée qui aura lieu dans deux ans, a déclaré une porte-parole de l’église. Vingt-huit délégués se sont abstenus.

Lundi, l’Eglise unie du Christ a voté massivement pour désinvestir des entreprises qui tirent profit du contrôle d’Israël de la Cisjordanie. Le vote s’est déroulé au synode de l’église à Cleveland avec un vote à 508 contre 124 et 38 abstentions, selon le réseau Palestine / Israël de l’église, qui a soutenu la résolution.