L’Egypte a arrêté vendredi neuf pêcheurs palestiniens au large des côtes de la bande de Gaza, selon un syndicat de pêcheurs, dans un climat de tensions accrues entre le Hamas, qui contrôle l’enclave, et les autorités égyptiennes.

« La marine égyptienne a arrêté en mer neuf pêcheurs qui se trouvaient sur la ligne séparant Gaza et l’Egypte », a indiqué à l’AFP Nizar Ayash, un des responsables du syndicat de pêcheurs de Gaza.

Les neuf Palestiniens ont été emmenés sur le rivage égyptien et ont été emprisonnés, a-t-il ajouté.

En 2013, cinq pêcheurs gazaouis, arrêtés dans les même circonstances, avaient été placés en détention pendant un an.

Les relations entre l’Egypte et le mouvement terroriste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, se sont détériorées depuis la destitution en juillet 2013 du président islamiste égyptien Mohamed Morsi.

L’Egypte, qui a classé le Hamas comme « organisation terroriste » et l’accuse de soutenir la rébellion islamiste dans le Sinaï, a fermé sa frontière avec l’enclave palestinienne après une attaque en octobre dernier dans laquelle 30 soldats égyptiens avaient été tués.

En janvier, un pêcheur palestinien de 17 ans avait été tué par des tirs de garde-frontières égyptiens pour être selon eux entré illégalement dans les eaux territoriales égyptiennes.