L’Égypte aurait refusé d’arbitrer les négociations sur les échanges de prisonniers
Rechercher

L’Égypte aurait refusé d’arbitrer les négociations sur les échanges de prisonniers

Un agent du renseignement égyptien aurait dit à Ismaïl Haniyeh que Le Caire ne sera pas le médiateur entre le Hamas et Israël

Yahya Sinwar, 2e à droite, nouveau chef du Hamas à Gaza, et Ismail Haniyeh, à gauche, près du fils de Mazen Foqaha, cadre terroriste du groupe, pendant ses funérailles, à Gaza Ville, le 27 mars 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Yahya Sinwar, 2e à droite, nouveau chef du Hamas à Gaza, et Ismail Haniyeh, à gauche, près du fils de Mazen Foqaha, cadre terroriste du groupe, pendant ses funérailles, à Gaza Ville, le 27 mars 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

Un agent des services de renseignement égyptien aurait dit à Ismail Haniyeh, dirigeant du groupe terroriste du Hamas, que Le Caire ne servirait pas d’intermédiaire avec Israël pour les négociations d’un éventuel échange de prisonniers.

Citant un article du journal Al-Khaleeh, la Dixième chaîne israélienne a indiqué que l’Égypte apportera son soutien à un autre médiateur.

Il n’a pas été précisé pourquoi l’Égypte refuserait d’arbitrer entre les deux pays, un rôle qu’elle a déjà joué dans le passé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...