La Yeshiva High Tech de Los Angeles a vu le jour à l’automne 2012. 

Ce lycée juif est une combinaison parfaite entre modernité, via la technologie utilisée pour enseigner, et la tradition, du fait du contenu des enseignements. 

La méthode d’enseignement de la yeshiva se focalise sur le développement de l’autonomie des étudiants via l’utilisation de logiciels informatiques. 

L’enseignement se passe en grande partie en ligne. Chaque élève possède son propre compte. L’étude se fait donc de manière individuelle et indépendante. 

Les adolescents sont connectés à une plate forme où les cours et exercices sont disponibles. Le contenu prend alors plusieurs formes : vidéos, textes rapporte Actualité Juive.

Cette autonomisation n’empêche par l’interaction avec les professeurs qui sont disponibles pour les étudiants en cas de questions. 

Cette méthode oblige l’étudiant à développer ses capacités d’adaptation et le prépare au milieu professionnel qui l’attend. 

L’éducation en ligne a un avantage financier, le personnel éducatif étant moins conséquent que dans une école traditionnelle. 

La yeshiva explique que l’enseignement en ligne s’adapte aux besoins individuels des étudiants et maximise les opportunités d’apprentissage. 

La Yeshiva High Tech enseigne les matières classiques : mathématiques, littérature, anglais, histoire mais aussi un programme d’étude juive diversifié. 

Jusqu’à présent, seuls les enseignements traditionnels étaient en ligne. A partir de la rentrée prochaine, les cours d’étude juive seront aussi concernés (Mishna, Guemara, Talmud). 

Déborah Parks, la directrice de l’établissement explique les bienfaits d’un tel système en ajoutant « que ce système ne remplacera jamais nos rabbins » qui resteront présents, rapporte par Actualité Juive.