Le chef d’état-major Benny Gantz a averti que l’armée était soumise à des contraintes financières sans précédent.

Il a déclaré lundi avoir annulé la formation de réservistes pour le reste de l’année en raison des coupures de budget dans la défense.

S’exprimant lors d’une cérémonie à Glilot et rendant hommage à des soldats réservistes d’exception, Gantz a déclaré que « les priorités nationales avaient changé ; et avec elles, malheureusement, les décisions nationales en rapport avec la sécurité ».

« En conséquence », a-t-il poursuivi, « nous sommes face à un défi lié à nos propres ressources, inconnu auparavant, et qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour l’avenir…»

« Ces jours-ci, nous sommes obligés de prendre des décisions douloureuses qui affectent tous les domaines – les réserves et l’armée permanente, la formation sur le terrain et les opérations à l’arrière ».

« L’Etat a des priorités qui sont claires, mais quant à nous, nous avons pris le maximum de risques possibles ».

Gantz a poursuivi en déclarant que « les importants programmes sécuritaires en rapport avec les réserves ne pourront pas avoir lieu cette année ».

« Cette année, il n’y aura pas d’entraînement de réservistes » a-t-il lancé.

Un haut responsable militaire a été cité la semaine dernière, estimant que « l’armée israélienne est à court de fonds » et qu’elle a besoin de
« milliards de shekels dans les jours qui viennent afin de continuer à fonctionner normalement ».

Le fonctionnaire, qui a parlé de manière anonyme lundi dernier sur la Dixième chaîne, a évoqué des coupes budgétaires dans la défense qui avaient touché les programmes de formation de l’armée.

Il a remarqué que l’armée avait réduit les unités blindées et les escadrons d’avions de chasse et licencié un millier de personnes en moins de trois mois.

Mais que ce n’était pas encore suffisant pour faire face au manque de liquidités.

La semaine dernière, le vice-ministre des Finances Miki Levy (Yesh Atid) a averti que le ministère de la Défense n’augmenterait pas son budget.

Et cela malgré le fait que le ministre de la Défense Moshe Yaalon ainsi que Gantz avaient décidé vendredi d’annuler un important exercice de préparation nationale, suite aux réductions de budget.

Miki Levy a accusé l’establishment de la défense de mauvaise gestion du budget et a demandé à ses responsables de « réussir à établir des priorités ».