L’ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies, Samantha Power, a répété dimanche l’engagement de son pays à faire avancer une solution à deux états ainsi qu’une résolution pacifique du conflit israélo-palestiniens, alors qu’elle arrivait en Israël pour une série de discussions diplomatiques à haut niveau.

« Je vais rencontrer les dirigeants israéliens et palestiniens […] pour discuter de l’engagement des Etats-Unis envers deux états côte à côte en sécurité et en paix », a tweeté Power à son arrivée.

Power, dont le poste fait d’elle un membre du gouvernement des Etats-Unis, et qui est considérée comme une conseillère proche du président Barack Obama, devait initialement visiter Israël et l’Autorité palestinienne le 15 janvier, mais avait annulé sa visite alors que les puissances mondiales cherchaient à coordonner leurs réponses à un essai nucléaire de la Corée du Nord.

Power a condamné le mois dernier les récentes attaques terroristes palestiniennes en Cisjordanie, ainsi que les incitations à la violence au sein de l’Autorité palestinienne.

Elle a également condamné la récente annonce israélienne d’établir une nouvelle implantation dans le Gush Etzion, a annoncé la radio publique israélienne. Elle avait ajouté que « les activités des implantations ne peuvent jamais être en elles-mêmes une excuse à la violence ».

Pendant son voyage dans la région, Power devrait s’adresser à une conférence Israël et Moyen-Orient Model UN qui aura lieu à l’école américaine internationale Walworth Barbour, à Even Yehuda, dans le centre d’Israël.

Model UN est une activité extra-scolaire dans laquelle des lycéens et des étudiants du monde entier simulent les activités de différents commissions de l’ONU.