Après vous avoir fait découvrir nos 7 pâtisseries coup de Cœur made in Tel Aviv, nous avons décidé cette fois-ci de vous faire découvrir nos 7 adresses salées favorites. 7 adresses, comme les 7 jours de la semaine.

Et des adresses connues, reconnues ou confidentielles, Tel Aviv en regorge. Aujourd’hui, la ville propose un éventail de restaurants, échoppes, ou kiosques à faire pâlir d’envie les plus grands foodies.

Tel Aviv est devenue une destination culinaire à part entière, des « food tours » s’organisent chaque semaine et les chefs ou créateurs des shouks les plus tendances de la ville sont devenus de vraies célébrités dans le pays jusqu’à devenir les nouvelles stars du petit écran.

C’est ainsi le cas de Michal Ansky à la fois experte culinaire, entrepreneuse (elle est la créatrice de plusieurs shouks à Tel Aviv dont le shouk HaNamal dans le nord de la ville) et star du petit écran avec un rôle de jurée dans la version israélienne de l’émission MasterChef.

Depuis quelques années, Michal fait partie de ces personnalités israéliennes qui ont changé les habitudes alimentaires des Israéliens et ont amené un vent nouveau dans la culture culinaire du pays !

Michal Ansky (Crédit : CC BY-SA 3.0)

Michal Ansky (Crédit : CC BY-SA 3.0)

La gastronomie israélienne, riche de son histoire et de ses nouveaux immigrants, d’où qu’elle vienne et quelles que soient ses premières origines, est enfin reconnue dans le monde et s’exporte aujourd’hui aux quatrs coins de la planète à travers des chefs israéliens qu’on ne présente plus.

Yotam Ottolenghi, avec son livre devenu un succès mondial « Jérusalem », (et ses restaurants à Londres) fait magnifiquement vivre la gastronomie méditerranéenne.

Ses livres sont une invitation au voyage et permettent une réelle découverte de la cuisine du pays.

Et puis il y a aussi ces chefs connus de tous, comme Eyal Shani (Port Said, Romano, Hasalon…) régnant sur la ville qui ne dort jamais et qui, avec leurs restaurants, vous font découvrir Israël aussi bien au travers de la street food qu’avec des plats beaucoup plus élaborés.

Yotam Ottolenghi (Crédit : domaine public)

Yotam Ottolenghi (Crédit : domaine public)

Le Miznon et son célèbre choux fleur légèrement grillé cuit au four se déguste aujourd’hui aux quatre coins de la planète (Paris, Vienne, New York..) et Eyal Shani est adulé par la jeunesse israélienne !

Bref vous l’aurez compris, de Tel Aviv à Jérusalem, les chefs (célèbres ou non) du pays ont cette audace propre aux Israéliens et elle se retrouve d’ailleurs souvent dans leurs assiettes.

Des chefs stars (Omer Miller, Meir Adoni, Asaf Granit…) aux chefs moins célèbres, la révolution gastronomique israélienne est en marche et elle a encore de belles années devant elle !

En attendant, commençons notre tour culinaire. Prenez place, nouez bien votre serviette de table autour de votre cou et appréciez le menu qu’on vous a concocté :

Sabih Frishman : commençons par les bases. Le Sabih (pour les moins connaisseurs d’entre nous, c’est une sorte de falafels avec en lieu et place des boulettes de pois chiches avec des aubergines rôties). Adresse incontournable pour le déguster à Tel Aviv : Frishman 42. 

Pour admirer le spectacle offert par le propriétaire lorsqu’il prépare les sandwiches en quelques secondes. Une véritable chorégraphie ! Et ne soyez pas impressionnés par la queue lorsque vous vous rendrez sur les lieux, ici on mange son Sabih aussi bien à 10h du matin qu’à 22h après son running !

Si vous vous en mettez partout, alors considérez que votre Sabih est réussi..!

42 rue Frishman, Tel Aviv

Bar Ochel : littéralement le « bar à manger ». Niché au cœur du célèbre shouk HaCarmel, si vous recherchez une adresse authentique à Tel Aviv, ne cherchez pas plus loin…

Une assiette de viande au Bar Okhel (Crédit : Nathalie Franco/Times of Israel)

Bar Ochel ce sont des produits frais, des légumes du pays et de bonnes viandes cuites sous vos yeux et à la plancha ! Chaque plat est servi avec du pain frais et de la tehina, idéal et authentique pour se poser et déguster une belle assiette mixte (saucisse, kebab, entrecôte) entre deux stands du shouk et pour moins de 15 euros.

38 rue HaCarmel, Tel Aviv

ShukShouka : restons encore dans le shouk HaCarmel (nous pourrions y consacrer un article entier) avec ses adresses plus authentiques les unes que les autres.

Cette fois-ci il est question de Shakshouka, ce plat à base d’oeufs au plat, de tomates fraîches cuites et d’épices. En effet, Difficile de vous parler de cuisine israélienne sans mentionner ce plat typique. Les bonnes adresses pour en déguster à Tel Aviv sont nombreuses mais celle que nous vous donnons aujourd’hui a comme on dit ce « petit truc en plus » !

En plein cœur du shouk HaCarmel, un comptoir en mosaïque et une grande cuisine ouverte, c’est le lieu idéal.

Une shakshouka au restaurant Shukshuka (Crédit : Nathalie Franco/Times of Israel)

41 rue HaCarmel, Tel Aviv

Garger Hazarav : on le sait, en Israël tout le monde a sa meilleure adresse de Houmous et de Falafel (comme chaque Français a son meilleur boulanger…) mais il y a aussi ces adresses secrètes que l’on trouve au détour d’une rue assez typique et que l’on a envie de garder pour soi…

C’est le cas avec Garger Hazarav, un petit restaurant de la rue Levinsky. Une cuisine israélienne traditionnelle et fraîche ! Ici aucune prétention et surtout des petits prix. Comptez à peine 8 euros pour 3 minis assiettes au choix (bien évidement on prend le houmous !)

Tout le monde s’y presse entre midi et deux, des gens du quartiers aux hommes d’affaires travaillant dans le sud de la ville. À découvrir absolument.

30 rue Levinsky, Tel Aviv

Piccola Pasta : pour ceux qui n’aiment pas le houmous ou les falafels (ça existe), nous avons quand même décidé de vous donner notre meilleure adresse italienne de la ville. Piccola Pasta c’est un petit bout d’Italie à Tel Aviv.

Petit restaurant familial sur la rue Ben Yehuda et connu par tous les foodies de la ville, vous adorerez le côté intime de cette adresse avec ces cinq petites tables et son menu 100 % italien. Les vins made in Italy et les pâtes fraîches vous feront revenir à plusieurs reprises !

On préfère vous prévenir Piccola Pasta fait partie de ses adresses où il vaut mieux réserver pour pouvoir avoir une table…

53 rue Ben Yehuda, Tel Aviv

Port Said : voici clairement l’un des spots les plus incontournables de la ville. Certains vous diront que port Said n’est autre que le repère élitiste des Hipsters de Tel Aviv, que c’est là ou il faut voir et être vu. Mais sachez-le, Port Saïd c’est plus que ça. C’est un art de vivre. Ici, on vient d’abord pour déguster la cuisine du célèbre chef Eyal Shani. Ce chef pour qui la cuisine est un art, une poésie.

Ici, les légumes sont très peu transformés pour être mis en valeur. Et puis Port Said, c’est aussi cette coolitude israélienne ! On ne mange qu’en plein air et en musique !

Une salade typique israélienne à base de tomates et concombres (Crédit : Nathalie Franco/Times of Israel)

5 rue Har Sinaï, Tel Aviv

Susu and Sons : on ne pouvait pas finir cet article sans vous parler du meilleur burger de la ville ! On le sait des burgers on en trouve un peu partout aujourd’hui mais celui du chef Omer Miller est clairement le meilleur de la ville !

Omer Miller, on ne le présente plus, fait partie de ces nouveaux chefs israéliens jeunes et tatoués qui règnent sur la ville avec leur différents restaurants (ancien chef du restaurant Hashulchan* et aujourd’hui chef des cuisines de la plage Frishman avec son restaurant Calypso.tlv).

Un pain ultra frais, une viande fondante et marinée à la perfection, puis des dips à ajouter selon ses envies et le petit plus, les pommes noisettes avec leur sauce cheddar maison. Autre info, il y a aussi un burger veggie.

166 rue Dizengoff, Tel Aviv

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter un bon appétit et une savoureuse
dégustation !