WASHINGTON – L’organisation rassemblant les fédérations juives américaine a déboursé 2,8 millions dollars de subventions fédérales pour aider les survivants de l’Holocauste.

Avec des fonds privés à hauteur des fonds publics, une nécessité selon les conditions imposées par le ministère de la Santé et des services sociaux l’année dernière lors de l’annonce de l’allocation de la subvention, les fédérations juives d’Amérique du Nord ont déclaré que l’utilisation annoncée de cette allocation mercredi se traduira par 4,5 millions de dollars d’aide pour les survivants de l’Holocauste.

Une déclaration des Fédérations juives d’Amérique du Nord a décrit les services comme étant « centrés sur la personne et qui tiennent compte des traumatismes » et ajouté que c’est une « approche holistique de prestation de services qui favorise la dignité, la force et l’autonomisation des victimes de traumatismes en intégrant les connaissances sur le rôle des traumatismes dans la vie des victimes dans les programmes, les politiques et les procédures de l’agence ».

Les bénéficiaires des subventions comprennent les organismes juifs des services sociaux en Californie, en Floride, en Illinois, dans l’Indiana, du Kansas, dans le Massachusetts, la région métropolitaine de Washington D.C., du Maryland, du Michigan, au New Jersey, à New York et de l’Ohio.

La déclaration a ajouté qu’il y a plus de 100 000 survivants aux États-Unis et qu’une personne sur quatre a plus de 85 ans ou plus et une personne sur quatre vit dans la pauvreté.

« Beaucoup vivent seuls et risquent de connaître l’isolement social, la dépression et d’autres problèmes de santé physique et mentale découlant des périodes de famine, de la maladie et de la torture », selon le JFNA.

Cette somme fait partie de 12 millions dollars, répartis sur cinq ans, et fait partie d’une initiative lancée fin 2013 par le vice-président Joe Biden.