Ahmed Tibi (Liste arabe unie) et Ayelet Shaked n’avaient probablement pas discuté de la meilleure tenue à porter pour un duel télévisé à 18h aux informations de la Deuxième chaîne.

Les chemises de la même couleur semblaient être le seul point sur lequel les deux étaient d’accord.

Tibi affirme : « nous ne ferons pas partie de la coalition de [Isaac] Herzog en toutes circonstances ».

Il laisse entendre que la liste arabe commune, qui obtiendrait lors du scrutin 11 sièges à la Knesset selon le dernier sondage du Times of Israel, ne recommanderait pas au président Netanyahu ou Herzog pour établir la prochaine coalition.

Tibi explique aussi que les Arabes préfèreraient avoir un gouvernement de droite plutôt qu’un gouvernement d’union.