L’Institut royal des architectes britanniques a approuvé une motion demandant à l’Union Internationale des Architectes de suspendre l’adhésion de leurs homologues israéliens jusqu’à ce qu’ils refusent d’accepter des projets en Cisjordanie.

Le vote par le Royal Institute of British Architects le 19 mars a été adopté par 23 voix à 16 avec 10 abstentions, a publié l’institut sur ​​son site Internet.

La motion demande à l’Association israélienne des architectes unis d’adhérer à l’Union internationale des architectes, ou de l’UIA, la résolution 13 de 2005 et 2009 , qui stipule que : « Le Conseil de l’UIA condamne les projets de développement et de construction de bâtiments sur un terrain qui a été ethniquement purifié ou illégalement affecté, et des projets fondés sur des règlements qui sont ethniquement ou culturellement discriminatoires, de même qu’il condamne toutes les actions contrevenant à la quatrième Convention de Genève. »