Les associations juives américaines qui ont réagi au discours d’investiture du président Donald Trump s’en sont généralement tenus à leurs idées habituelles.

La Conférence des présidents des organisations juives américaines majeures a salué les passages unificateurs du discours de Trump, et l’a appelé à préserver la sécurité d’Israël et les autres intérêts juifs.

« Nous saluons la reconnaissance par le président Trump du besoin de soigner les divisions de notre pays, d’améliorer la vie de tous les Américains, de renforcer [nos] alliances et notre sécurité, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Nous attendons avec impatience de travailler avec le président Trump et son administration pour approfondir la relation historique particulière entre les Etats-Unis et Israël, améliorer la sécurité de l’Etat juif et de son peuple et sur d’autres sujets d’importance vitale pour la communauté juive américaine. »

Bien que Trump ait promis de « renforcer les anciennes alliances et en créer de nouvelles », il a également affirmé que les Etats-Unis « subventionnent les armées d’autres pays tout en autorisant le très triste appauvrissement de notre armée. »

« Nous avons défendu les frontières d’autres pays tout en refusant de défendre les nôtres, et avons dépensé des milliards de dollars à l’étranger pendant que les infrastructures de l’Amérique tombaient en ruines », a déclaré le nouveau dirigeant américain.

Le président de la ZOA, Morton A. Klein. (Crédit : Joseph Savetsky/autorisation de la ZOA)

Le président de la ZOA, Morton A. Klein. (Crédit : Joseph Savetsky/autorisation de la ZOA)

L’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA), une association de droite dont les dirigeants ont rendu hommage à Trump, l’a félicité pour son « initiation d’une nouvelle grande époque pour les Etats-Unis d’Amérique ». La ZOA a également salué Trump pour son utilisation d’un verset biblique souvent cité par les juifs. Pendant son discours d’investiture, le président a déclaré que « la Bible nous dit à quel point il est bon et plaisant que le peuple de Dieu vive dans l’unité. »

« Nous apprécions la détermination de notre nouveau président à éliminer le fléau de l’islam radical, et sa citation de l’un de nos passages préférés du Psaume 133, souvent chanté par le peuple juif, sur le rassemblement dans l’unité », ont déclaré dans un communiqué Morton Klein et Michael Goldblatt, respectivement président et directeur exécutif de la ZOA.

Le Centre Anne Frank pour le respect mutuel, qui s’oppose au sectarisme et promeut les commémorations de l’Holocauste, a fustigé le discours de Trump, qui ne rassure pas les minorités après ses déclarations les ciblant pendant la campagne. Le communiqué de l’association a également lié le président à la droite alternative, un mouvement aux contours flous qui rassemble antisémites, racistes et suprématistes blancs.

« Il a donné le discours le plus haineux, fondé sur le nationalisme de la droite alternative, que nous pouvions craindre », a déclaré dans un communiqué le directeur exécutif du Centre, Steven Goldstein. « M. le président, vous ne pouvez rendre sa grandeur à l’Amérique si vous tenez à nouveau des propos excluants. Vous n’avez rien fait pour soigner les blessures que vous avez infligées aux femmes, aux personnes de couleur, aux LGBT, aux immigrants, aux réfugiés et aux handicapés. »

D’autres associations juives n’ont pas particulièrement réagi au discours d’investiture, publiant simplement de courts communiqués ou des vœux pour la cérémonie.

Jonathan Greenblatt, de la l’Anti-Defamation League, qui a fortement critiqué certaines déclarations de campagne de Trump, a déclaré vendredi sur Twitter que l’association tiendrait un dialogue « constructif [avec l’administration Trump] sur les intérêts communs [et] demandera sans cesse des comptes [à la Maison Blanche] pour des droits égaux pour tous. »

Il a également déclaré que l’investiture était un « rappel vivifiant de l’exception américaine, de la puissance de notre démocratie, qui permet une transition de pouvoir pacifique. »

L’American Jewish Committee a publié une photographie de Trump prêtant serment, l’a félicité et lui a souhaité « tous les succès ».