L’attentat sanglant mercredi contre le journal Charlie Hebdo à Paris est le plus meurtrier en France de ces dernières décennies. Voici un rappel des attaques terroristes les plus meurtrières perpétrées dans le pays depuis quarante ans.

– mars 2012: Les 11 et 15 mars, Mohamed Merah, 23 ans, tue trois militaires par balles dans la rue, à Toulouse et Montauban, puis, le 19 mars, trois enfants et un enseignant dans un collège juif de Toulouse, avant d’être tué le 22 mars par la police qui assiège son appartement depuis la veille.

– 3 décembre 1996: un attentat à l’explosif dans une rame de métro à la station Port-Royal, dans le sud de Paris, fait quatre morts et 91 blessés. Cette action terroriste à la bonbonne de gaz présente des similitudes avec la vague d’attentats de 1995.

– 25 juillet 1995: une bombe explose dans une rame du Réseau express régional (RER) à la station « Saint-Michel », en plein coeur de Paris, faisant 8 morts et 119 blessés. Cet attentat, attribué aux extrémistes islamistes algériens, fut le plus meurtrier d’une vague de neuf actions terroristes qui fera au total huit morts et plus de 200 blessés au cours de l’été. En 2002, deux hommes sont condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité pour trois de ces attentats.

– 17 septembre 1986: un attentat à la bombe devant le magasin Tati, rue de Rennes à Paris, fait 7 morts et 55 blessés. Il s’inscrit parmi les quinze attentats (dont trois manqués) commis par le réseau terroriste pro-iranien de Fouad Ali Saleh en 1985 et 1986, et qui ont fait au total 13 morts et 303 blessés.

– 31 décembre 1983: deux morts et 34 blessés à la gare Saint-Charles de Marseille (sud), dans l’explosion d’une bombe placée près des consignes automatiques. Quelques minutes plus tôt, une autre explosion a fait trois morts et trois blessés à bord du TGV Marseille-Paris, à la hauteur de Tain-l’Hermitage (sud). Ces deux attentats seront revendiqués notamment par l' »Organisation de la lutte armée arabe ».

– 15 juillet 1983: l’explosion d’une bombe près des comptoirs d’enregistrement de la compagnie Turkish Airlines à l’aéroport d’Orly fait 8 morts et 54 blessés. En mars 1985, trois Arméniens sont condamnés pour cet attentat respectivement à la réclusion à perpétuité, à 15 ans et à 10 ans de réclusion.

– 9 août 1982: un commando de cinq tueurs ouvre le feu et jette des grenades à l’intérieur du restaurant « Goldenberg », rue des Rosiers, en plein quartier juif de Paris. Bilan: 6 morts et 22 blessés. L’attaque, longtemps attribuée au groupe palestinien Abou Nidal, n’est toujours pas élucidée.

– 29 mars 1982: l’attentat contre le train Toulouse-Paris, le « Capitole », à bord duquel le maire de Paris, Jacques Chirac, aurait dû se trouver, fait cinq morts et 77 blessés. Il semble s’agir des premières représailles du terroriste Illich Ramirez Sanchez, alias Carlos, après l’arrestation de deux membres de son réseau, le Suisse Bruno Breguet et sa future compagne Magdalena Kopp.

– 3 octobre 1980: une bombe dissimulée dans la sacoche d’une moto explose devant la synagogue de la rue Copernic à Paris, à l’heure de la prière: 4 morts et une vingtaine de blessés.

– 20 mai 1978: des militants palestiniens ouvrent le feu, à l’aéroport parisien d’Orly, sur un groupe de passagers en instance d’embarquement pour Tel-Aviv. Bilan: 8 morts (trois membres du commando, deux CRS et trois passagers). Trois passagers sont blessés.

Par ailleurs, le 19 septembre 1989, un DC-10 français de la compagnie UTA effectuant la liaison Brazzaville-Paris explosait en vol au dessus du Niger. L’attentat a fait 170 victimes, dont 54 Français. La justice française a condamné par contumace en 1999 six membres présumés des services secrets libyens à la réclusion criminelle à perpétuité.

Les attentats les plus meurtriers en Europe depuis 1995

– 24 mai 2014 – BELGIQUE: Un homme ouvre le feu dans le hall d’entrée du Musée juif de Bruxelles, faisant quatre morts dont un couple de touristes israéliens. Arrêté à Marseille (sud), l’auteur présumé, le Franco-Algérien Mehdi Nemmouche, 29 ans, a été remis fin juillet à la justice belge, qui l’a inculpé pour « assassinat dans un contexte terroriste » et placé en détention préventive.

– 22 mai 2013 – GRANDE-BRETAGNE: Un soldat, Lee Rigby, 25 ans, est tué à l’arme blanche par deux hommes à proximité d’une caserne militaire de la Royal artillery à Woolwich, un quartier du sud-est de Londres. Selon des témoins, les deux agresseurs ont encouragé les passants à filmer la scène alors qu’ils s’acharnaient sur le corps de leur victime aux cris d' »Allah Akbar », avant d’être arrêtés.

– 11 au 19 mars 2012 – FRANCE: Les 11 et 15 mars, Mohamed Merah, 23 ans, tue trois militaires par balles à Toulouse et Montauban, puis, le 19 mars, trois enfants et un enseignant dans le collège juif Ozar Hatorah de Toulouse. Il est tué par la police le 22 mars à l’issue d’un siège de 32 heures de son appartement.

Cérémonies à la mémoire des victimes de Mohamed Merah à Toulouse (Crédit : AFP)

Cérémonies à la mémoire des victimes de Mohamed Merah à Toulouse (Crédit : AFP)

– 18 juil 2012 – BULGARIE: Cinq touristes israéliens sont tués à l’aéroport de Bourgas (est), dans l’explosion d’une bombe placée dans leur bus. Le chauffeur, et l’auteur de l’attentat sont également tués dans cet attentat. Israël accuse le mouvement chiite libanais Hezbollah.

Les secours de Zaka, à la recherche de restes humains dans le bus  qui avait explosé à l'aéroport de Bourgas en Bulgarie (Crédit : Dano Monkotovic/Flash 90)

Les secours de Zaka, à la recherche de restes humains dans le bus qui avait explosé à l’aéroport de Bourgas en Bulgarie (Crédit : Dano Monkotovic/Flash 90)

– 22 juil 2011 – NORVEGE: Un extrémiste de droite, Anders Behring Breivik, fait exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo, faisant huit victimes, puis ouvre le feu contre un camp d’été des Jeunes travaillistes sur l’île d’Utoeya, tuant 69 personnes, dont une majorité d’adolescents. Il purge une peine de 21 ans de prison, la peine maximale en Norvège, qui pourra être prolongée indéfiniment tant qu’il sera considéré comme dangereux.

– 7 juil 2005 – GRANDE-BRETAGNE: Quatre attentats-suicides coordonnés à l’heure de pointe dans trois rames de métro et un bus londoniens font 56 morts et 700 blessés. Ils sont revendiqués par un groupe se réclamant d’Al-Qaïda.

– 11 mars 2004 – ESPAGNE: Une dizaine de bombes explosent vers 7h40 à Madrid et dans sa banlieue à bord de quatre trains, faisant 191 morts et près de 2.000 blessés. Cet attentat, revendiqué au nom d’Al-Qaïda par une cellule islamiste radicale, est le plus meurtrier en Europe occidentale depuis celui de Lockerbie (Ecosse) en 1988, commis contre un avion de ligne, qui avait fait 270 morts.

– 11 octobre 2002 – FINLANDE: Un attentat à la bombe dans un centre commercial de Vantaa, près de Helsinki, fait six morts outre le porteur de la bombe, et plus de 80 blessés. Un étudiant de 19 ans est à l’origine de cet attentat.

– 15 août 1998 – Le ROYAUME-UNI est touché par le pire carnage en trente ans de conflit en Irlande du Nord: un attentat à la voiture piégée à Omagh (centre de la province d’Ulster) fait 29 morts et 220 blessés. L’attentat est revendiqué par un groupuscule dissident de l’Armée républicaine irlandaise (IRA) opposé au processus de paix.

– 25 juillet 1995 – FRANCE: Une bombe explose dans une rame du Réseau express régional (RER) à la station « Saint-Michel », en plein coeur de Paris, faisant huit morts. Attribué aux extrémistes islamistes algériens, cet attentat est le plus meurtrier d’une vague d’actions terroristes, qui fera plus de 200 blessés au cours de l’été 1995.