Des systèmes de défense de missiles auraient été installés sur les vols commerciaux israéliens desservant la ville d’Eilat.

Selon un article publié lundi dans le quotidien Yedioth Ahronoth, l’appareil sécuritaire israélien a donné l’ordre il y a deux semaines de déployer les systèmes de défense antimissile Skyshield sur les vols Arkia et Israir à destination d’Eilat, après qu’un groupe affilié à l’État islamique ait effectué une offensive majeure contre l’armée égyptienne dans le Sinaï.

La nouvelle mesure défensive, rapporte le journal, a été introduite en réponse aux craintes que les groupes terroristes opérant dans la péninsule du Sinaï risquent de tenter d’attaquer des avions volant près de la frontière entre Israël et l’Egypte.

Le ministère de la Défense a annoncé l’année dernière qu’il avait terminé de tester le système Skyshield, qui a obtenu « 100 % de succès. »

Le système combine des lasers et une caméra thermique pour contrecarrer les missiles sol-air et changer la trajectoire d’un eventuel projectile entrant.

La compagnie de technologie de défense israélienne Elbit Systems a commencé à développer le système de brouillage Skyshield il y a environ une dizaine d’années, suite à une tentative d’attaque de missiles contre un avion de ligne israélien.

Des terroristes islamistes avaient tiré deux missiles sol-air contre un avion charter israélien peu après son décollage de Mombasa, au Kenya, en 2002. Les missiles avaient manqué leur cible et provoqué un effort israélien pour améliorer les contre-mesures.

Le gouvernement israélien se serait engagé à investir 76 millions de dollars en développement afin d’équiper les avions commerciaux israéliens avec le système Skyshield, qui peut être fixé sous les avions.

Ces mesures sont cependant prises au cas par cas, en raison de l’usure supplémentaire et l’augmentation du poids et du coût de carburant qu’il génère, peut-on lire dans l’article.